Hverir, champ de solfatares

Hverir, toutes les couleurs de la terre en fusion.

Hverir, la zone des solfatares.

Il est 18h00, c’est la fin de la partie Nord-Est de notre séjour. Demain nous reprenons la route vers le Sud. Malheureusement, les pistes 35 et 26 sont toujours fermées? Nous devrons rentrer par la circulaire, la route 1. Aussi, profitons au mieux de cette fin de journée. Nous venons de déposer les « 3 filles » qui préféraient aller passer de bons moments dans les bains chauds de Myvatn, et parcourons les 3km qui nous séparent de Hverir. Qu’il s’agisse du champ de lave de Krafla, de la centrale géothermique, des solftares de Hverir ou des bains de Myvatn, tout est condensé dans une région d’une vingtaine de km de côté.

Hverir, champ de solfatares

Il est vrai qu’à moins de 3km de profondeur couve une immense chambre magmatique à l’origine de ces mouvements de terrain, de ces vapeurs, de ces éruptions volcaniques. Dire qu’il y a également quelques dizaines d’habitation de ce côté. Il faut oser, ne pas avoir peur de devoir s’encourir en plein milieu de la nuit quand le sol se met à trembler trop fort.

Pour rappel, les solfatares sont des fumerolles rejetant de grosses quantités de soufre. Autant dire que cela ne sent pas bon. Et que cette odeur d’œuf pourri, on a l’impression de la sentir encore deux jours plus tard. Mais le déplacement en vaut la peine.

Dans ces marmites de boue, l’eau fort acide dissout la terre et la roche (n’y plongez pas votre doigt). Les vapeurs gorgées d’hydrogène sulfuré se transforment en dépôts de soufre de couleur jaune vive. Le bruit est constant, et parfois très puissant, comme une marmite à pression.

Même si le site n’est pas très grand, que sa visite se fait en une petite heure, il vaut vraiment que l’on s’y arrête. Encore une fois c’est gratuit, un petit parking juste à l’entrée, et quelques cordons pour vous indiquer où ne pas aller. Mais attention c’est chaud, très chaud. Le sol peut atteindre 80 à 100°.

Après cette visite inoubliable, il sera temps de rejoindre les « filles » pour les extraire de leurs bains 🙂 ,