Carte Europe - République Tcheque

Citytrip à Prague, préparation au voyage

Quelle ville choisir ?

Notre dernier voyage faisant déjà partie d’un passé lointain, le mauvais temps de ces derniers mois m’ont décidé à envisager un citytrip de 3 ou 4 jours pour recharger nos batteries.

Et comme beaucoup d’entre-vous qui envisagez ce genre de dépaysement, la principale question était: « Quelle ville visiter » ?
J’ai parcouru de nombreux sites (merci les blogueurs pour vos idées 🙂 ), feuilleté de nombreuses revues, et en définitive deux dizaines de villes pouvaient convenir à ce coup de tête.
Partant de Belgique, je pouvais imaginer, par exemple:

Carte Europe - République Tcheque

Carte Europe – République Tcheque – Source Google Maps

  • Paris, mais nous y allons déjà régulièrement,
  • Une ville des côtes Bretonnes ou Normandes,
  • Porto me plaisait également,
  • Lisbonne,
  • Florence ou Venise,
  • Berlin,
  • Vienne,
  • Prague, etc.

Je n’avais que l’embarras du choix.

Définir des critères

Pour ne pas rester indéfiniment devant mon écran à parcourir mille articles, les uns plus élogieux que les autres pour telle ou telle destination, il fallait que je travaille autrement. Que je définisse mes critères. Ce fut assez facile. Une sorte de petit brainstorming, où tout pouvait entrer en ligne de compte.

  • Durée du voyage: entre 3 et 4 jours sur place
  • Durée du trajet: maximum 1/2 journée, avion, train ou voiture
  • But du voyage: culturel. Visiter une ville, si possible totalement à pied, durant 3 jours.
  • Budget: il fallait que cela reste raisonnable (ce qui m’a directement permis de barrer Venise de ma liste)

Le trajet

Ce fut un premier point déterminant.
En le liant au point « budget », il me restait -soit des destinations en voiture à maximum 400Km de notre habitation, -soit opter pour un vol « lowcost » comme Ryanair.

Cette combinaison de critères m’a fait éliminer les côtes Bretonnes car trop loin et peu desservies par les vols « pas chers ».
Ensuite, ce fut l’étude des destinations au départ de l’aéroport régional de Charleroi, ainsi que les différents prix proposés.
Indirectement un premier élément s’imposait: le voyage se ferait en avion.
Et pour rentrer dans notre budget, j’ai également éliminé certaines destinations dont les tarifs étaient plus conséquents.

Les images

Croyez-le ou non, j’ai ensuite utilisé Google pour faire des recherches sur les quelques villes qui restaient dans la short-list. Comme Berlin, Porto, Valence, … et là, il n’y avait pas photo (oui je sais, c’est un jeu de mot un peu facile). Je fus directement séduit par les résultats des recherches sur « Prague ». Un véritable coup de cœur, rien que par l’image.

Prague sur Google Image

En savoir plus

Cette première impression passée, il fallait encore la confirmer. D’abord via différents sites officiels, des agences, et certainement les blogueurs. C’est un réel plaisir de vous communiquer quelques liens:

 

L’hébergement à Prague

La destination semblait acquise, j’étudiais ensuite l’hébergement.
Il fallait être certain de trouver un hébergement disponible aux dates régulées par les vols les moins chers de Ryanair (certains jours étant plus chers que d’autres).
Les 2 sites qui me vinrent en aide, dans l’ordre, furent Booking.com et TripAdvisor.

Emplacement des hôtels

Tram de Prague

Ticket de tram à Prague

Booking.com pour rechercher des disponibilités de dates, selon nos critères de prix, et en s’aidant de la localisation par carte de leur site. Car nous souhaitions faire un maximum à pied, et l’emplacement de l’hôtel devait se situer à distance raisonnable des sites à visiter.
Il faut néanmoins savoir qu’à Prague, les transports en commun sont une perle d’efficacité.
Trams et bus parcourent toute la ville, via un réseau bien étudié et pour des prix très bas (moins de 1 eur).
Rien à voir avec les manquements structurels, les tarifs exorbitants, la désorganisation, le manque de cohérence de ce que nous connaissons en Belgique.

Ensuite et toujours Tripadvisor pour confirmer les premiers hôtels par l’avis des clients (en ayant soin de discerner les avis réels, honnêtes… des coups de gueules émis souvent pour un détail peu significatif et isolé).

Je ne vais pas vous faire la liste de toutes les possibilités. Ce serait inutile car les dates,  choix,  critères de confort,  budgets… sont propres à chacun. Mais je ne résiste pas à l’envie de vous parler de l’hôtel qui a retenu notre attention.

Hôtel U Tří Pštrosů

Ce qui signifie: Aux 3 autruches. Voici deux petits passages de l’histoire de cet élégant hôtel, idéalement placé au pied du célèbre pont Charles.

La maison a été construite en 1597 bien qu’il y avait probablement une brasserie au Moyen Age que même Charles IV avait plusieurs fois visité quand il suivait la construction du pont en pierre. Le bâtiment d’origine se trouvait sur un des piliers de l’ancien pont Judith qui a été détruit par les inondations.
../…
En ce qui concerne le signe de la maison il y a beaucoup de légendes à ce sujet. La première légende raconte que la femme gaspilleuse de Jan Fux, le premier propriétaire de la maison, avait constamment demandé des cadeaux et avait souhaité même une autruche vivante. Son marie l’a satisfait et il l’a satisfait pour la deuxième autruche. Mais quand elle a demandé la troisième autruche, il s’est mis en colère et a dit qu’il souhaiterait faire la troisième autruche d’elle. Le jour suivant la maîtresse de la maison était introuvable et sur la maison a été ajouté un troisième oiseau – l’autruche. La deuxième légende au contraire raconte que sous le règne de Charles IV une délégation étrangère avait passé la nuit dans cette maison et avait apporté à l’empereur comme cadeau trois autruches et pour cette raison la maison a obtenu ce signe de maison.

Hôtel U Tří Pštrosů - Prague

Hôtel U Tří Pštrosů à Prague

Certains commentaires dénigraient le fait que ce petit hôtel historique de 4 étage fut dénué d’ascenseur.Ce qui est vrai.
Mais ce ne sont pas ces quelques marches, 2 ou 3 fois par jour, qui vont bloquer notre choix alors que nous allons parcourir des dizaine de km à pied dans la ville (plus de 30 km en 3,5 jours).

Certains commentaires signalaient que les chambres « standard » étaient petites. Ce n’est pas correct. Il est vrai que dans ce genre de vieille demeure, vous ne trouverez pas de « suites » de 80m². Les 12 ou 14m² de notre « petite » chambre, correctement aménagée, dotée d’un grand lit au matelas récent nous suffisaient aisément. Ce furent d’excellentes nuits, ce qui me semble important lorsque le lendemain vous devez êtres en forme pour les visites.

Personnellement, je ne peux que conseiller cet établissement. Le personnel est super agréable, l’endroit admirablement situé, le cadre magnifique (diverses scènes du célèbre film « Amadeus » ont été tournées aux alentours), le prix très attractif.

Le restaurant de l’hôtel, doté d’une terrasse pour les jours ensoleillés, est de bonne qualité, sans être exceptionnel. Vous y trouverez des plats traditionnels pour des prix se situant entre 150 et 250 czk (5 à 10 euros, hors TVA et hors service). Et en tant que client de l’hôtel, une remise conséquente vous sera accordée. Nous y sommes souvent allés le midi, parfois entre deux visites, ou pour prendre une boisson en rentrant de nos longues escapades.

Ticket Hôtel U Tří Pštrosů à PraguePermettez-moi de préciser que nous n’avons aucun lien avec cet hôtel. Aucun intérêt financier non plus 😉 .
Mais il est certain que si nous retournons à Prague, ce sera de nouveau dans cet établissement.

Voici le lien direct (mais vous pouvez également passer par Booking.com): Hôtel U Tří Pštrosů

 

Que faire à Prague ?

Destination choisie, vols réservés, hôtel réservé, il ne nous reste plus qu’à planifier les activités, les visites.

Et là commence la réelle difficulté.
Il y a tant à y voir que 3 ou 4 jours n’y suffisent pas.
D’autre part, n’étant pas historien et ne souhaitant pas courir d’un musée à l’autre je devais absolument « faire appel à l’équipe ».

Visiter Prague intelligemment

Et cette équipe, ce fut un coup de chance de tomber sur une agence de tourisme franco-tchèque , basée à Prague, proposant sur son site une multitude de conseils, idées de visites, de sorties, de restaurants: l’agence Avant Garde Prague

En parcourant leur site, je me suis rendu compte qu’ils proposaient des visites guidées « privées » à des prix auxquels nous n’avons pas l’habitude en France ou en Belgique. A peu près 60 eur par personne (+/- 4h) , entrées comprises (pour les endroits payants), collations lors des pauses, et tout cela en français avec une guide hyper dévouée, agréable, une encyclopédie à elle seule: merci Mikaela pour ces 2 superbes journées en ta compagnie.

Nous avions opté, le premier jour entier, pour une visite des points importants de la ville, afin d’en connaître un maximum et de pouvoir ensuite revenir vers les endroits qu’elle nous conseillait de voir plus en détail, et d’éviter les pièges à touristes.

La seconde visite, le jour suivant, concerne le château de Prague.
Ces visites (abondement illustrées) sont détaillées aux pages suivantes.

Les soirées à Prague

C’est également via le site de « Avant Garde Prague » que j’ai découvert les spectacles conseillés qui se déroulaient durant notre séjour. Les choix sont immenses ! L’agence s’occupe de vos réservations. Bravo à eux pour leur organisation qui fut impeccable.
Ces soirées seront également décrites par la suite.

Les restaurants à Prague

On dit qu’on ne mange pas très bien à Prague, que tout tourne autour de la « goulasch » et de ce type de plats. C’est faux !

Pour résumer la situation, on peut dire que l’on a 4 types de restaurants à Prague.

  • Les pièges à touristes, essentiellement situés sur la « Place de la vieille ville »et autres endroits très touristiques. A éviter totalement.
  • Les restaurants traditionnels, où vont les Pragois, qui proposent de très bons plats entre 5 et 10 euros.
  • Les restaurants de qualité, d’un niveau supérieur, qui vous permettent de très bien manger pour 20 à 30 euros (entrée / plat / vins)
  • Les gastronomiques (souvent autour de la Vltava, le fleuve qui traverse Prague) dont la qualité est indéniable, pour un prix plus élevé (entre 50 et 70 euros) mais comparables à nos étoilés, donc très intéressants si votre budget le permet.

Je vous parlerai également des restaurants dans lesquels nous nous sommes régalés durant notre court séjour.

Autres informations utiles sur Prague

Avec le recul, voici quelques éléments qui me restent en tête concernant ce voyage.

  • Les Pragois sont des gens très accueillants. Que ce soit dans la rue, les restaurants, les sites touristiques, nous avons été étonnés par la gentillesse de cette population.
  • la fierté des habitants est la propreté de leur ville. Ce n’est pas une obligation pour eux, c’est une manière de vivre. Quand on voit Bruxelles à côté, j’ai honte.
  • Les périodes les plus convoitées vont de mars à juin, et de septembre à novembre (plus les fêtes de fin d’année).
  • Chaque année, plus de 5 à 6 millions de touristes visitent Prague. Et tous passent au moins par les 3 que sont le pont Charles, l’horloge astronomique, le château. Soit 25 à 30.000 personnes chaque jour dans ces endroits. C’est énorme. D’autant plus que parmi ces touristes, vous rencontrerez de nombreuses « hordes » d’asiatiques. Autant, il y a quelques années, ils respectaient les lieux, autant ils sont devenus arrogants, impolis, méprisables. Ils n’hésitent pas à bousculer tout le monde pour passer devant.
  • La foule étant souvent dense, méfiez-vous des pickpockets.
  • Pour communiquer, vous devrez parler anglais. Le français n’est quasiment pas compris sur place.
  • Dans les restaurants, sauf avis contraire, le service n’est pas inclus. Il est de tradition de compter 10% du montant.
  • La TVA n’est pas obligatoirement indiquée sur les cartes. Elle est de 21%. Mais à Prague les prix des restaurants étant très bas (par rapport à ce que nous connaissons), vous ne débourserez jamais beaucoup pour bien manger.
  • Dans la grande majorité des restaurants vous pourrez payer par carte bancaire (carte bleue). Mais vous trouverez quasi à chaque coin de rue un distributeur de billet (ATM).

 


Les 4 billets sur le citytrip de Prague

Préparation au voyage

Découverte de Prague – la tour Petrin

Le quartier Stare Mesto, le pont Charles et la Vieille Ville

Visite du quartier Hradčany et le château de Prague